Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 décembre 2006 6 30 /12 /décembre /2006 20:13

Trekking Ile de Pâques en 4 jours :

1er jour de Trek sur l'île de Pâques - Ahu Tongariki : Mercredi 20 Décembre 2006


Nous consacrons la matinée à préparer une rando de 3 nuits en tente sur l'île. L'office de tourisme nous indique que depuis l'année dernière le camping sauvage n'est pas recommandé... Apparemment, il est difficile de camper sur l'île car il y a peu de point d'eau...

Tant pis, nous décidons quand même de partir pour 3 où 4 jours. Nous achetons donc les dernières choses qui nous manquent (eau, bouteille de gaz, et très important : un produit anti fourmis en poudre !!!!, car il y en a beaucoup sur l'île). D'après les cartes et les infos que nous avons eues, il est possible de récupérer de l'eau chez Francis (ou Tutuma vers la carrière de Moais), et vers la plage d'Anakena. On doit également pouvoir camper là-bas en négociant bien !!!

Avec une dizaine de litres d'eau et de la nourriture que nous avions achetée à Santiago, nous partons avec la tente et notre réchaud... Nous commençons notre rando à 14h. Nous partons en direction de l'Ahu Tongariki, au nord-est de l'île. La chaleur commence à s'installer. Aujourd'hui, nous verrons quelques moais, mais beaucoup sont couchés où cassés.

La journée sera particulièrement difficile. La chaleur est très éprouvante. Nous marchons environ 7 heures pour une distance d'environ 25 kilomètres... Heureusement, c'est du plat, et nous entrecoupons les temps de marche avec les sites mineurs qui longent la côte.

Nous croisons énormément de monde en voiture. Tout le monde nous fait signe, et nous encourage à poursuivre. Certains s'arrêtent pour nous prendre en stop, mais nous préférons continuer à pieds.

Ce soir, nous arrivons vers 21h au site le plus important de l'île : l'Ahu tongariki. Il s'agit de 15 moais debout, le dos tournés à la mer (comme quasi tous).
undefined

Les 15 moais de l’Ahu Tongariki

Nous sommes exténués ; malgré la chaleur, nous tremblons (manque de sucre sûrement). Nous ne pensions pas parvenir jusqu'ici en un seul après-midi. Enfin, ce soir, nous mangerons notre plat de pâtes en compagnie des moais...

Ce site est grandiose. Nous avons la chance de pouvoir planter la tente sur le site. Demain, nous pourrons voir le lever du Soleil derrière les Moais.

undefined
Notre tente près de l’Ahu Tongariki

 

2e Jour de Trek - Volcan Rano Raraku - Plage Anakena : Jeudi 21 Décembre 2006


Ce matin, nous avons le bonheur d'assister à un magnifique lever de Soleil sur l'Ahu Tongariki... Nous en profitons un bon moment avant de retourner sur nos pas de la veille. Nos jambes sont lourdes aujourd'hui, mais il faut bien repartir. On retourne donc au Volcan Rano Raraku, où se trouve la carrière de Moais.
undefined

Lever de Soleil sur l’Ahu Tongariki

Arrivés là-bas, nous cachons nos sacs dans les broussailles afin de pouvoir grimper le volcan tranquillement. En haut de celui-ci se trouve un petit lac. Sur tous les flans du Rano Raraku, il y a des Moais en différents états de préparation. Leur nombre est estimé à 400 autour du cratère. En repartant, nous repassons à nouveau devant l'Ahu Tongariki. A chaque fois, nous sommes impressionnés...

undefined
Moais a la carrière sur les flans du Rano Raraku

 

2e jour de Trek - Plage Anakena : Jeudi 21 Décembre 2006 (après-midi)


Après notre retour en arrière au volcan, nous continuons notre chemin. L'objectif du jour, si on arrive, est de rejoindre la plage Anakena. Là-bas, il est possible de s'y baigner, et c'est également un des sites les mieux conservés de l'île.
undefined

Adeline en plein effort !!!!

Nous marchons toujours sous la chaleur. On longe la péninsule de Poike, et après on revient par la baie de La Pérouse (lieu ou ce marin a débarqué). Aujourd'hui, peu de sites sont intéressants. En voiture, les kilomètres passent vite, mais en marchant !!!

En fin d'après-midi, nous sommes surpris par des chevaux. Il y a de nombreux chevaux sauvages sur l'île. On en a vu énormément depuis hier. Mais à cet instant, c'est différent. Des centaines de chevaux au galop défilent devant nous. Quelques minutes plus tard, un cavalier torse-nu apparaitra. Il s'arrête un instant pour la photo.... Sympa !!!

Enfin, vers 21 heures, nous arrivons à Anakena. Une petite baignade s'impose. Nous n'avons quasiment plus d'eau, espérons qu'on pourra en récupérer demain matin. Nous plantons la tente à côté du site. Le camping plus loin est rempli par un camp de vacances !!!!

undefined
Le site d’Anakena

Ce soir, nous mangerons donc nos pâtes sur cette magnifique plage de sable blanc...

undefined
La plage…

 

3e jour de Trek - Quelque part sur l'île de Pâques... : Vendredi 22 Décembre 2006


Cette nuit, nous avons eu un peu peur... Nous nous sommes faits réveiller par des chevaux. En fait, un cheval en plein galop nous est rentré dedans !!! Il a passé son sabot sur l'avancé de la tente. Ce matin, nous découvrons les dégâts... Notre bidon d'eau défoncé, notre gamelle un peu enfoncée, une barrette de cassée, et la partie avant de la tente déchirée !!! On relativise rapidement. A 50 centimètres près, c'était nos têtes !!!!

Après cet incident, nous partons à la recherche de l'eau. Tout se complique. Après une heure et demie de recherche... nous découvrons que l'eau est dans les toilettes de la plage qui n'ouvriront qu'à midi !!!! Nous décidons d'attendre. Après tout, on va pouvoir profiter de la plage plus longtemps !!!

Finalement, après avoir rempli tous nos bidons, Jérôme aperçoit que l'inscription "Eau non Potable" à côté des robinets !!!! Tant pis, on se renseigne et apparemment on peut la boire, mais ce n'est pas recommandé. Finalement, par la suite nous ne serons pas malade...

undefined
Notre nouveau chemin - Poike au fond à gauche et Anakena en blanc

Nous continuons notre chemin en longeant le bord de la plage. Fini la route, ici seul les piétons peuvent passer. Le décor change carrément. Nous découvrons maintenant de nombreuses pierres noires, et des falaises qui plongent directement dans l'océan. C'est une autre partie de l'île méconnue que nous avons ainsi la chance de découvrir...

undefined
Jérôme sur le chemin

Sur la route, nous nous arrêtons à une petite ferme où nous pouvons boire du lait de coco. Le propriétaire nous coupe directement les noix des arbres. Nous les dégustons en compagnie d'un couple (une Equatorienne et un Polonais) que nous avions rencontré plus tôt.

Encore peu de sites à voir aujourd'hui encore. Mais les magnifiques paysages nous contentent largement. Nous nous arrêtons en fin de journée (vers 21 heures), afin de planter la tente et d'admirer le coucher de soleil. Nous camperons sous les arbres afin d'éviter l'accident de la veille (il y a des chevaux au loin...). Mais du coup, il n’y a pas mal d'insectes...

undefined
Cheval au bord de l’océan…

 

4e jour de Trek - Ahu Tahai et Hanga Roa : Samedi 23 Décembre 2006


Ce matin, nous mettrons plus d'une heure à défaire et refaire nos sacs afin de vérifier qu'il n'y reste aucun insecte !!! En effet, nous avions beaucoup de cafard ou de blattes, on ne sait pas trop, qui se sont mis dans nos sacs dehors.... Nous préférons éviter de repartir avec eux !!!

Nous mettrons environ 2 heures à rejoindre Hanga Roa. Nous passons devant l'Ahu Tahai. Très joli, mais le mieux est d'y revenir pour le coucher du soleil...

Nous passerons l'après-midi à Hanga Roa, à visiter un peu le village et les boutiques, et surtout nous reposer après ces 3-4 jours de marche...

Nous revenons le soir à l'Ahu Tahai afin d'admirer le coucher du soleil. Nous en profitons pour pique-niquer là-bas...
undefined

Coucher de Soleil sur l'Ahu Tahai

Etape précédente

Retour carte Ile de Pâques

Etape suivante

Repost 0
Published by Adeline et Jerome - dans Ile de Paques
commenter cet article