Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 23:49

Tafi del Valle (13 et 14 Mars 2007) :


Ce village nous rappelle parfois les décors de Savoie. La vallée est très verte. Les gens ici sont très accueillants, et n'hésitent pas pour nous aider, nous renseigner ou tout simplement discuter.

Du village, on voit la vallée très verte, et toutes ces collines nous enchantent. On commence à ressentir l'atmosphère des villages andins.
undefined
La vallée verte de Tafi del Valle

Nous ferons une ballade à travers la vallée jusqu'au village d'El Mollar. 12 kilomètres de marche tranquille au milieu des vaches, chiens... Nous longeons même un lac. On s'y arrête pour déguster notre paquet de biscuits... quand soudain, les nuages se déplacent très rapidement sur le lac pour venir nous envahir. Un peu de pluie au passage, mais jamais nous n'avions vu des nuages arriver sur nous aussi vite. On avait l'impression de se retrouver dans le bâteau de Pirates des Caraibes...
undefined

Les nuages s'approchent...

Nous rentrerons en bus, sous la pluie. Celle-ci s'abattra toute la nuit sur la tente. Le lendemain, les villageois ne manquent pas de nous rappeler que si la vallée est très verte, forcément la pluie est fréquente... CQFD. Enfin, la tente aura bien tenue le coup et nos affaires sécheront dans la matinée.

 

Amaicha del Valle : (du Jeudi 15 au Samedi 17 Mars 2007)


Les 60 kilomètres qui séparent Tafi del Valle à Amaicha se font en 1h30 de bus. Le décor change complètement. Les paysages deviennent arides, et des champs de cactus apparaissent.

 

undefined
Paysages d'Amaicha del Valle

Amaicha del Valle est un petit village avec le meilleur climat du monde (bon ok, l'info vient de l'office de Tourisme !!!). Ici, il y a 360 jours de soleil par an.

undefined

Le soir, un homme vient nous faire la promo pour le bar du coin. Il y a une Peña !!! (un groupe de musique folklorique). Avec Sébastien et Justine, 2 français rencontrés dans le bus de Tucuman à Tafi, avec qui nous faisons route, nous décidons d'y aller.

En fait, on peut dire qu'on s'est fait "avoir" car en guise de Peña, seul un "hombre" avec sa guitare a joué un peu de musique à sa table. Mais, peu importe car nous nous sommes tous retrouvés autour d'une table entre français et argentins. Nous avons passé une très bonne soirée....



Le lendemain soir, nous remettons ça, et cette fois, la Peña a bien lieu. Après le groupe local, les habitués du bar prennent la guitare pour finir la soirée.

undefined
La Pena

Le lendemain, nous partons voir une cascade dans un canyon. 7 kilomètres de marche nous attendent. Il fait très chaud. Nous décidons de faire du stop, et deux familles du village d'à côté nous prennent. Nous voyageons dans la benne arrière avec les enfants. Ceux-ci sont impressionnés d'avoir 2 français avec eux. Ils nous poseront beaucoup de questions sur la France, et nous sommes étonnés de voir qu'ils connaissent parfaitement les taux de changes entre les pesos Argentins, le dollar, l'euro et le boliviano. Nous sommes ravis d'avoir voyagés avec eux. Ce contact était vraiment super sympa. Très enrichissant...

undefined
Avant d'arriver à la cascade de Remate

La cascade de Remate se situe dans un canyon. Obligés d'enlever les chaussures pour y aller. Tant mieux, vu la chaleur. Nous rencontrons 3 argentines ici, toutes de Cordoba ; dont une qui travaille à Ibiza...

undefined
Adeline et la cascade

Sur le chemin du retour, on dévie pour aller voir un petit lac artificiel : Dique Los Zazos. Arrivés là-bas, nous retrouvons les familles qui nous ont emmenés. Nous continuons notre balade, quand le père nous poursuit avec des "Amigos, amigos". Il nous donne 2 bons morceaux de viande (de la chèvre) et du pain pour manger !!! Bien sûr, nous acceptons, et la viande sera vraiment très bonne...

undefined
Dique los Zazos

undefined
Sur la route du retour

De retour à Amaicha, nous retrouvons Justine et Sébastien. Nous partons tous les quatre à l'observatoire d'Apimpa. Arrivés là-bas, nous avons la désagréable surprise de voir que tout est fermé !!! Après un rapide tour des lieux, on découvre que 2 cabanes sont ouvertes...

Malheureusement, Justine découvrira d'énormes araignées dans la première et Jérôme un scorpion dans l'autre. Sans compter les milliers de puces qu'il doit y avoir !!!

Nous décidons donc de manger ici, et de repartir directement à Cafayate avec le bus de 23 heures. Nous ferons donc un feu pour s'éclairer et se réchauffer. Pendant notre repas (pâtes bien sûr !!!), le garde de l'observatoire arrivera. On s'explique, et tout se passera bien. Il nous propose même de dormir dans les cabanes !!! Il nous explique que l'observatoire a fermé le 15 mars. On est le 17, pas de chance !!!

De retour sur la route, on attend le bus en pleine nuit. On en profite pour admirer le magnifique ciel étoilé et observer quelques étoiles filantes... On arrivera à Cafayate à 1h00 du matin...
undefined

Musée de la Pachamama à Amaicha

Etape précédente

Retour carte Argentine

Etape suivante

Partager cet article

Repost 0
Published by Adeline et Jerome - dans Argentine
commenter cet article

commentaires

gaetan et marianne 23/03/2007 20:26

Coucou vous deux, en fait on est à sucre pour le moment et on part lundi matin pour le salar d'Uyuni.
On aurait voulu savoir le nom de l'agence avec qui vous avez fait le tour et si malgré les petits problèmes que vous racontez dans votre blog vous nous la conseilleriez???
Mon ancienne adresse mail n'est plus d'actualité...j'ai oublié de fermer une session msn et je me suis fait pirater!!!
Merci pour l'info et continuez à faire bonne route.

Adeline et Jerome 24/03/2007 17:58

Salut,
Nous avons traversé le Salar avec l'agence Juliett. On la conseille quand meme, car apparemment toutes les personnes rencontrées dans le Salr se plaignaient de leurs agences... Si vous pouvez, prenez l'excursion de 4 jours, la seule qui permet de passer une nuit dans le Salar, donc 2 jours dedans...
Bon voyage
A+