Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 01:19

Futaleufú : Lundi 15 Janvier 2007

Nous passerons facilement la frontière (pas de fouilles !!!), et nous voici de retour au Chili. Le village est tout petit, et nous sommes obligés d'attendre demain pour partir. Il n'y a des bus qu'à 7 heures du matin pour aller à Chaiten. Donc impossible de l'avoir le jour même.

Finalement, nous ne sommes pas trop de déçus de devoir rester ici. En effet, le village est sympa et il y a pleins de belles balades à faire.

Donc cet après-midi, nous allons nous promener au bord du Rio Futaleufú. En fait, ce rio est mondialement connu, mais par les amateurs de kayak et de rafting. Il s'agit du 3e rio le plus difficile au monde avec des rapides de difficultés 4 et 5+ (le maximum est 5+).

undefined
Le rio Futaleufú

Nous ne ferons ni kayak, ni rafting, malgré le nombre impressionnant d'agences... Nous ne savons d'ailleurs pas si les débutants sont acceptés !!!

 

Chaìten : du Mardi 16 au Jeudi 18 Janvier 2007 :


Nous quittons Futaleufù à 7 heures du matin. 4h30 plus tard, nous arrivons à Chaìten. Le trajet est assez long car la Carretera Austral (qui va de Puerto Montt à Villa O'Higgins) est très rarement asphaltée sur ses 1200 kilomètres de long.

Mais les paysages sont très jolis. Tout est très vert, il y a également de nombreuses rivières. A Chaìten, nous apprenons qu'il n'y a des bus que les Lundi, Mercredi et Vendredi pour aller et revenir du Parc Pumalin !!!! (nous sommes mardi). 3 par semaine, seulement !!! Et encore, il y en a beaucoup car nous sommes en haute saison !!!

Comme nous n'avons pas envie de rester à Chaìten aujourd'hui, on négocie auprès d'une agence de voyage pour qu'elle nous laisse dans le parc.

Etape précédente en Argentine

2e partie (15 j avant)

Retour carte Chili

Etape suivante

Partager cet article

Repost 0
Published by Adeline et Jerome - dans Chili
commenter cet article

commentaires

aventure 23/01/2007 20:17

trés beau blog de belles impages