Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 20:25

- Les Premiers Pascuans :


On ne sait pàs précisément à quelle époque remonte le peuplement de l'île. Surtout que les derniers dépositaires de la tradition et du savoir ont été déportés en 1863 par des marchands d'esclaves Péruviens !!!

Mais la théorie aceptée évoque une origine Polynésienne il y a 1500 ans environ.


- La tradition orale pascuane :

Cette tradition évoque le peuplement de l'île par un roi Polynésien vaincu, Hotu Matu'a, parti à la recherche d'une terre d'accueil. Il débarque à Rapa Nui sur la plage d'Anakena avec son épouse et sa suite. Chacun de ses 6 fils serait à l'origine des principales tribus (matou).

Après le peuplement de l'île, on distingue 2 phases : ahu moai et huri moai

1- Ahu Moai

Cette phase marque l'apogée de la culture de l'île, vit jusque dans les années 1680 l'érection des statues. L'île était divisée entre 10 et 12 tribus qui se la partagèrent sur le modèle d'un gâteau (par tranches). Ainsi, toute avait un accès à la mer. On suppose qu'existaient 2 confédérations ennemies. L'anthropophagie rituelle était sans doute présente, comme partout, ou presque à travers le Pacifique.

Les Pascuans taillaient des hameçons dans les os de leurs ennemies, ce qui augmentait leur pouvoir (ils récupéraient symboliquement celui du mort), et surtout humiliait la famille de la victime. Mais aujourd'hui, les Pascuans sont très accueillants !!!

2- Huri Moai (la fin des Moai)

Cette dernière phase est la plus courte : elle s'étale des années 1680 à l'arrivée des missionnaires en 1864. Elle marque la fin du culte des moai et leur renversement, sans doute lié à des guerres pour la suprématie et à une surpopulation chronique (jusqu'à 15 000 habitants).

Au 17e siècle, émerge le culte de l'homme-oiseau, qui permet l'accès au pouvoir à d'autres tribus que les Mirú.

Apparemment, il y aurait eu 2 vagues d'immigration : celle des courtes oreilles (la plus ancienne) et celle des longues oreilles. Différents morphologiquement, les différentes formes statutaires représenteraient les différents groupes présents sur l'île.

A priori, les longues oreilles seraient à l'origine du culte des moai et auraient réduit les courtes oreilles à l'esclavage en leur réservant les tâches les plus ingrates dans les carrières. A cette époque, l'île était très peuplée (10 000 habitants) et avec des ressources assez maigres. Se sont succédé des cycles de sécheresse puis de mer dure et froide rendant toute pêche impossible. Ces conditions difficiles ont sans doute favorisé des guerres fréquentes.

La légende veut qu'après ces siècles de conflits surgisse la révolte. Avec ruse, les courtes oreilles massacrèrent leurs ennemis. Traditionnellement, les vainqueurs renversaient face contre terre les moai adverses. C'est ce que firent les courtes oreilles. Ils arrachèrent également des statues protectrices de leurs anciens ennemis, les yeux de corail blanc, sièges de l'énergie vitale du mana, la puissance spirituelle propre à chaque individu. C'est pourquoi les premiers navigateurs découvrir l'île avec très peu de moai debout.

Article Précédent

Retour carte Ile de Pâques

Article Suivant

Partager cet article

Repost 0
Published by Adeline et Jerome - dans Histoire de l'Ile de Pâques
commenter cet article

commentaires