Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2006 2 14 /11 /novembre /2006 03:14

Sucre : du 8 au 12 Novembre 2006

On arrive assez tôt ce matin. Encore une fois, c'est difficile de trouver un hôtel sympa et pas trop cher. Finalement, après 4 nuits en bus de nuit, on décide de dormir dans un hôtel un peu plus cher que d'habitude, mais vraiment bien (grande chambre, petit balcon à côté : très pratique pour boire l'apéro...).

Sucre est connue comme la ville blanche. C'est vrai que de nombreux bâtiments sont .... blancs !!! Il y a beaucoup de choses à voir dans les environs, mais on préfèrera profiter un peu de la ville, nous reposer et partir en balade vers les villages Jalq'A (villages de tisserands).

 

Villages Jalq'A : Potolo, Chulpas, Chaunaca (10 et 11 Novembre 2006)

On a prévu 2 jours pour visiter les villages Jalq'A, et se balader jusqu'au cratère de Maragua (petit village où il y a beaucoup de magnétisme, peut être dû à la chute d'une météorite...).

Pour nous le bilan est plutôt mitigé. En fait, on a fait 6 heures de bus, debout et serré, sur une route complètement défoncée (environ 3 heures pour faire 60 kilomètres !!!). Nous sommes allés là-bas pour les balades, car les décors sont splendides (beaucoup de roches de différentes couleurs, piste rouge....). Le problème majeur est la langue ; beaucoup de villageois ne parlent que le Quechua....

Ainsi, on a eu beau demander notre chemin, nous n'avons jamais eu la même version. Certains habitants ne savaient pas où était Maragua (ils habitent quand même à côté !!), et pour les autres, aucuns n'étaient d'accord sur le temps qu'il faut pour le rejoindre à pieds...

On a quand même fait une chouette ballade de 5 - 6 heures dans les environs du villages de Potolo et de Chulpas. Le bémol est que les habitants se moquaient de nous, mais contrairement aux communautés indigènes en Equateur, ici c'était méchant !! On leurs posait des questions (en espagnol), et pour réponse on avait droit à un rire où à une vague réponse en Quechua....

Potolo est connu pour ses tissages, et tous les 20 mètres, on a le droit à : "tu veux m'acheter..."

Selon Jérôme : "on avait l'impression qu'ils nous voyaient réellement comme des billets sur jambes... le clou a été le matin. En se réveillant de notre petit hôtel où on s'est fait dévorer par les puces, à 7h30 pendant qu'on se lavait les dents, une femme est venue (amenée par l'hôtelière) pour nous vendre ses tissages. Plein de dentifrice, on lui a dit que ça nous intéressait pas, elle a été étonné.. !!!!"

Par contre, les paysages valent le détour, et pour ceux qui aiment ces tissages Jalq'A, il faut y aller. Au niveau humain, on a été déçu.

C'est Jérôme qui a écrit ce texte. Adeline a été moins déçu. Peut être que je manque d'objectivité, mais c'est la première fois depuis le début du voyage ou j'ai été si déçu par le comportement des gens (manque de respect...)

undefined
Un des chemins près de Potolo

 

Marché de Tarabuco : Dimanche 12 Novembre 2006

Il s'agit d'un marché important situé à 60 kilomètres de Sucre. C'est un marché artisanal.

C'est ici que nous voulions acheter de l'artisanat. Mais finalement, on n'a pas trouvé grand chose. On retrouve les mêmes choses qu'à La Paz, et pas forcément moins cher !!! On s'est acheté un Jean's chacun !!!! et quelques souvenirs...

Mais ce marché est sympa. On est content d'y être aller, mais heureusement qu'on était à Sucre. Contrairement à ce que racontent les guides de voyages, ça ne vaut pas forcément le détour (2 heures de bus aller depuis Sucre, et uniquement le dimanche).

Etape précédente

Retour carte Bolivie

Etape suivante

Partager cet article

Repost 0
Published by Adeline et Jerome - dans Bolivie
commenter cet article

commentaires