Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2006 4 12 /10 /octobre /2006 23:48
Trek pour l'ascension du Volcan Chachani (10 et 11 Octobre 2006)


Avec Adeline, nous nous séparons pour ces 2 jours. Pour moi, l'objectif est de parvenir à grimper au sommet du volcan Chachani à 6 075 mètres d'altitude !!!!


1er jour : Accès au campement (mardi 10 Octobre 2006)

Aujourd'hui, départ à 9 heures d'Arequipa. Nous sommes 3 à tenter cette ascension. Mes compagnons de route sont Jérôme (un français, coïncidence ?) et Kriss (un polonais). Notre guide David, nous donne l'équipement qu'il nous manque. Cette journée est franchement cool. On commence par monter en voiture jusqu'à environ 5 000 mètres. Puis, nous continuons à pied jusqu'au campement à environ 5 200 mètres d'altitude.

Après avoir planté les tentes, nous nous reposons car demain matin, nous nous lèverons très tôt. Je partage la tente avec Kriss. A 18 heures après avoir mangé, nous nous couchons. Ceci afin d'être en forme demain, mais aussi car il fait très froid. Le vent nous glace littéralement.

Durant la nuit, nous entendons du bruit dehors. David (le guide) nous crie "Attention !!!". En fait, il y a un éboulement de pierres !!!! Nul besoin de sortir de la tente, les éboulis sont passés à côté du campement...

Au petit matin, le guide nous réveille à 1h30. Enfin, pour ma part, je n'ai pas dormi. Ce n'est pas le froid qui m'a gêné (merci Lafuma !!!), mais le manque d'oxygène. Chaque fois que je fermais les yeux, j'avais l'impression de suffoquer. Donc impossible de dormir. Apparemment Kriss a eu le même problème ...

 

 

2e jour : Ascension du volcan Chachani

Lever à 1 h 30. Il ne fait pas chaud !!! Heureusement, il n'y a plus de vent, sans quoi la température serait de -15. Le temps de s'habiller, et on part. Il est 2h15, nous allumons les lampes frontales et on part gravir le volcan.

Nous avançons doucement afin de nous préserver. Le guide nous a dit qu'il fallait environ 6 heures pour atteindre le sommet. Le passage le plus difficile est une traversée à flanc  de montagne. Logiquement, il y a un chemin, mais avec les éboulis, celui-ci a disparu. Pour ma part, je glisse plusieurs fois sur les rochers et cailloux. Avant d'arriver au sommet, il y a le col de Fatima à franchir. En fait la difficulté est que nous montons, puis nous redescendons pour enfin remonter.

Après plusieurs heures de marche, nous arrivons à la base du sommet. Notre coeur bat vite, et la respiration est rapide. Nous sommes essoufflés, mais il faut faire ce dernier effort. Si près du but, on ne peut pas lâcher. Chacun marche à son rythme afin de gravir le sommet. La motivation nous pousse à fournir les derniers efforts.

7h02, j'arrive avec le guide en haut du sommet. La vue est magnifique. On peut voir pas moins de 5 volcans, dont le Misti (El Señor, comme l'appelle les habitants d'Arequipa) qui d'ici paraît plus petit. Finalement, on aura mis 4h30 pour faire l'ascension !!! On en profite 30 minutes avant de commencer à redescendre.

undefined
Enfin au sommet !!!!

Le retour, s'avèrera pour ma part plus difficile. Si mes collègues ont plutôt eu des difficultés dans la montée, pour moi le trajet du retour sera long. Sur la fin, je sens vraiment la fatigue me gagner. Je perd pas mal d'énergie dans le passage à flanc de montagne (que je n'aime pas). Sur ce "chemin", je glisse, et me rattrape avec le piolet. Jérôme m'aide pour ne pas tomber, et le guide me lancera une corde afin de pouvoir remonter. Si j'avais glissé plus loin, j'aurais éventuellement pu me faire mal, et glisser loin. Mais, heureusement, il n'en sera rien...

undefined
Une vue du sommet : au loin "Le Misti" (El Señor)

A 10h15, on arrive au campement, et nous attendons la voiture qui nous ramènera à Arequipa. Nous sommes heureux et fiers d'avoir réussi  cette ascension.

En fait, la difficulté de cette ascension réside dans l'altitude. Il faut être acclimaté avant de tenter cette ascension, mais il faut également être en bonne forme physique pour atteindre le sommet.

Etape précédente

Retour carte Pérou

Etape suivante

Partager cet article

Repost 0
Published by Adeline et Jerome - dans Pérou
commenter cet article

commentaires

CHARRIER 31/03/2017 20:39

Bonjour,
Je pars au Pérou du 2 au 22 septembre 2017. Je n'arrive pas à savoir s'il faudra piolet et crampons à cette saison. Mais le paysage semble tellement beau donc je ne voudrais pas loupé çà. Pouvez vous m'en dire plus ?