Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2006 3 23 /08 /août /2006 19:18

Bilan de l'éruption du volcan Tungurahua

 

5 MORTS, 60 DISPARUS, 13 BLESSÉS

 

Éruption du volcan Tungurahua en Équateur

 

Agence France-Presse

 

Baños, Équateur

 

Cinq villageois équatoriens sont morts et treize ont été blessés lors d'une violente et soudaine éruption jeudi du volcan Tungurahua, dans le sud de l'Equateur, a-t-on appris auprès des autorités locales.

Une soixantaine de personnes qui étaient portées disparues «ont été retrouvées en vie par une équipe militaire impliquée dans les secours», a indiqué à l'AFP Juan Salazar, maire de la localité de Penipe, l'une des plus touchées par l'éruption.

Le président Alfredo Palacio, qui s'est rendu à Penipe, a décrété l'état d'urgence dans les quatre provinces affectées par la catastrophe naturelle. Le ciel autour du Tungurahua, situé à 135 km au sud de Quito, reste obscurci par une couche de cendres allant jusqu'à 5 centimètres d'épaisseur qui empêche l'approche en hélicoptère ou en avion.

 

«L'expulsion de lave et de cendre a frappé cinq hameaux causant la mort de cinq personnes. Quatre corps n'ont pas pu être récupérés parce qu'ils gisent sous les décombres», a indiqué à l'AFP Juan Salazar, maire de Penipe.

L'éruption a également ravagé 20.000 hectares de cultures et provoqué l'évacuation de 3.200 habitants des flancs du volcan qui culmine à 5.029 mètres d'altitude.

Tout a commencé «par une violente explosion à l'aube. Il tombait des roches incandescentes, de la cendre et de la lave», selon M. Salazar.

Selon des témoins, le volcan a craché des dizaines de pierres volcaniques brûlantes atteignant parfois 10 centimètres de diamètre, qui ont perforé les toits et les fenêtres des maisons.

Wilson Pérez, chef de la communauté villageoise de Cusua, sur le flanc ouest du volcan a indiqué avoir vu «40 maisons» totalement détruites. Il a déploré des lacunes dans le système d'alerte.

Beaucoup d'habitations se sont effondrées sous le poids de la cendre accumulée.

Selon les autorités, 13 personnes ont été blessées et transportées à Riobamba ou Penipe. Cinq souffrent de brûlures du premier ou deuxième degré.

«Penipe est dans l'obscurité, on a l'impression que c'est le petit matin. Il y a beaucoup de gravats, des maisons éventrées par des rochers, j'ai vu beaucoup de blessés», a indiqué à la radio une habitante.

La lave et les pierres «ont dévalé les gorges jouxtant le massif, formant un bassin de contention (des fleuves Puela et Chimbo qui risquent de déborder) et bloquant les voies d'accès à cinq villages», a souligné le colonel Mauro Rodriguez, sous-directeur de la protection civile.

L'éruption a aussi poussé «60% de la population de Baños (une ville touristique de 15.000 habitants) à se réfugier dans des hôtels des environs», selon M. Rodriguez.

Selon l'institut de géophysique, l'activité du volcan semble avoir diminué après avoir atteint un paroxysme dans la nuit entre minuit et 03H00 (04H00 HAE), son pic d'activité le plus élevé depuis 1999.

Le volcan a expulsé des milliards de mètres cubes de lave et une colonne de fumée de 8 kilomètres de haut, selon Hugo Yépez, directeur de l'institut.

«C'est un désastre national», presque de dimension similaire à l'éruption de 1918, la plus forte du siècle passé, a estimé M. Yépez, soulignant que l'évolution du cratère est incertaine.

«Impossible de dire si ce sera la dernière éruption mais à priori, on entre dans une période de tranquillité postérieure au pic, qui peut se prolonger pendant des jours ou des semaines», a-t-il estimé.

Mercredi, environ 1.500 personnes avaient été évacuées de la zone quand le volcan avait commencé à cracher des cendres et de la lave.

Le 14 juillet, le Tungurahua avait connu une éruption qui avait dévasté des milliers d'hectares de cultures et provoqué l'évacuation de 10.000 personnes.

                                          

                             Source : Dépêche AFP

Info Précédente

Retour Infos Diverses

Article de l'info

Info Suivante

Partager cet article

Repost 0
Published by Adeline et Jerome - dans Divers
commenter cet article

commentaires