Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2006 6 19 /08 /août /2006 18:49

Ca y est, nous commençons enfin nos actions de volontariats. Nous découvrons les garderies dans lesquelles nous allons travailler. Il s’agit des garderies des villages de Rumipamba, Gaushi et Rumicruz, tous situés entre 30 minutes et 1 heures 30 de marche à pieds.
Rumipamba : les locaux de cette garderie sont assez bien, mais l’hygiène n’est pas au rendez-vous. Les personnes s’occupant de la garderie semblent se désintéresser des enfants. Nous verrons bien par la suite.
Gaushi : une garderie est en construction à coté. Les locaux ne sont donc pas adaptés pour le moment.
Rumicruz : une garderie « assez propre » et organisée.
 
Dans l’ensemble, les enfants sont réellement attachants. Mais le gros point noir réside au niveau de l’hygiène. Les enfants sont très sales. Ils sont plus ou moins parasités, ont des pouls, la gale... De plus, dans les garderies, il n’y a ni eau courante, ni électricité. Les toilettes sont donc très peu utilisées et les enfants font leurs besoins dans la cour, sur la route ou bien dans la garderie !!! A noter que les enfants ne sont pas changés de toute la journée : les parents ne donnent pas de langes et les femmes de la garderie laissent les enfants dans leur vêtements tout cracra !!
Enfin, pour arranger le tout il y a actuellement une période de sécheresse, et les réservoirs d’eau ne sont pas alimentés.
 
De plus, nous allons travailler également sur d’autres projets communautaires dans plusieurs villages. Par exemple, Jérôme a pu aidé la communauté de Gaushi qui s’organise en minga pour la construction de la nouvelle garderie.
 
Dans les communautés indigènes, le travail communautaire est organisé sous forme de Minga. En effet, pour de grands travaux, type construction de canaux d’irrigation, un membre de chaque famille de la communauté doit être présent et apporter son aide pour les travaux.
 
Ainsi pour construire la garderie a Gaushi, il doit y avoir en permanence au moins 10 personnes sur le chantier. Des économies sont ainsi réalisés car seul l’achat de matières premières est nécessaire. 
carte-calpi-_2_.jpg
Carte des Communautés. Nous sommes à San Francisco de Cunuguachay (Quilla Pacari)

Le milieu de semaine sera beaucoup plus calme. Adeline à du avoir une indigestion qui la clouera 2 jours au lit. Dommage... car ce jeudi nous avions prévu de visiter avec les autres « colocataires de la maison » les Mines de Glace près du Chimborazo…Nous reportons cette expédition à une prochaine fois !!
 

Aujourd’hui à San Francisco de Cunuguachay, les habitants font une reconstitution des principaux évènements de l’année, pour les besoins d’étudiants Equatoriens en école de tourisme. Cette reconstitution nous permet de voir comment se déroulent différentes tâches quotidiennes et événements de la vie des indigènes : le labourage des champs, la récolte, le carnaval…
0584-reconstitution-maison.jpgLes femmes devant la maison
0585-reconstitution-champ2.jpg
Ci-dessus et ci-dessous, reconstitutiuon dans les champs
0629-reconstitution-recolte.jpg
 
Bien que très amusant et intéressant, nous savons malgré tout qu’il ne s’agit que d’une « reconstitution ». Mais le principal est que les habitants de la communauté se soient bien amusés et nous aussi par la même occasion.
0634-reconstitution-champ.jpg

Etape précédente

Retour carte Equateur

Etape suivante

Partager cet article

Repost 0
Published by Adeline et Jerome - dans Equateur
commenter cet article

commentaires